Un corset 1780

Depuis le temps j’ai changé de blog, mais j’ai tout de même réussi à récupérer mes articles. Voici celui que j’avais posté lors de la réalisation de mon corset XVIII ème en 2012.
Cette semaine, avec le bac fini etc, un peu de bon sens m’a été donné. Il me fallait un corset XVIIIème. Bien sûr ! Pourquoi faire des robes si je n’ai pas le corset qu’il faut en dessous ? J’aurais du me poser la question plus tôt.
Et donc, comme je suis depuis longtemps tombée amoureuse du corset de Before the Automobile je me suis dit que j’allais faire celui là.
La chose positive étant que je n’avais besoin d’acheter que les baleines, puisque j’avais déjà tout le reste à la maison (oui, les placards de ma maman sont une vraie mine d’or), donc j’ai choisi pour l’exterieur une toile crème qu’elle avait utilisée pour faire le corset de ma soeur, pour l’interieur un drap de coton tissé assez grossièrement et donc épais comme il le faut, et pour la doublure, un coton imprimé de petites roses. (Oui, j’aime bien quand l’interieur est joli. On ne le vois pas forcément mais c’est pas grave, moi je sais que c’est là et ça me rend heureuse)
Et donc avant hier soir, je me suis attelée à la fabrication de ce corset !
J’ai commencé par ouvrir la photo du blog, et j’ai tracé à main levée la toile en me mesurant seulement pour la partie avant, c’est à dire ce qui vient avec le busc. Ensuite, j’ai juste tracé proportionnellement à l’image sur le blog. Après avoir tout coupé et cousu à la va-vite, j’ai essayé et tout était comme il le fallait à part la partie du dos que j’ai du élargir un peu.
Comme tout allait bien, j’ai séparé les morceaux au découd-vite et j’ai tout coupé dans les tissus, ce qui veut donc dire que j’en aurais quatre couches. Mais bon c’est pas grave, c’est du coton, donc il ne peut pas y avoir mieux !
C’est hier matin que j’ai commencé à coudre les casier à baleines, et c’est vraiment la chose la plus longue et exténuante que j’ai jamais pu faire. Et en plus, mon dos me hurle de m’arrêter, tellement il a mal d’être penché au dessus de la table de cette manière.
Mais finalement, après quelques heures de travail, j’ai enfin fini mon premier morceau (sur huit), et je crois que j’aurais pu hurler: ‘victoire !’ parce que j’ai enfin compris comment ça marche et maintenant ça a tendance à aller plus vite.
Maintenant, j’ai baleiné trois morceaux et 1/4 et j’ai déjà utilisé 10 mètres de baleines (de 6mm de largeur, en plastique rigide mais souple, un peu mieux que celles que j’ai utilisé pour la robe 1660), maman m’assurait que ça suffisait, moi j’essayais de la convaincre d’acheter tout le rouleau, et j’aurais du continuer. Parce que maintenant je me retrouve en rade de baleines, et comme ma mère travaille il me faut attendre jusqu’à samedi matin pour pouvoir en racheter…
En tout cas, maintenant je me contente de coudre les casiers à baleines, pour pouvoir samedi, juste enfiler le tout et finir chaque morceaux avant de commencer l’assemblage.
Voilà le résultat pour l’instant, et je jubile d’impatience de le voir fini !
(On peut voir la doublure en haut à droite, ahahaaa)
Le 3 juillet.
J’ai enfin fini de faire ces oeillets ! J’ai commencé par ceux du dos, métalliques, vu que c’est sur ceux là que je vais tirer pour serrer. Et j’ai aussi fait devant (juste de la décoration) mais cette fois à la main avec du fil de coton rose foncé.
Ma main porte encore les marques du marteau, j’ai un bleu sur le doigt. Je vais donc me tenir à l’écart des marteaux et des oeillets métalliques à partir de maintenant. Si c’est pour m’écraser la main la prochaine fois, non merci !
Le 9 juillet.
Et voilà, le tout est assemblé ! Je suis en train de rabattre les bouts à l’interieur pour le rendre plus « lisse » et pour que ça ne me fasse pas des bosses quand je le porterais. Après ça, je finirais les casiers à baleines pour qu’elles ne bougent plus, et ensuite je poserais la doublure avant de finir par le biais ! (et les bretelles, bien sûr)
le 31 juillet.
Et voilà la bête ! Il ne me reste plus que le biais et les bretelles, et puis c’est finiiiiiiiiiiii (même la doublure est posée) en tout cas, voilàààààààààààààà !
La bête portée:
le 3 aout.
Le biais est posé en bas ! J’ai décidé de prendre du biais rose, pour donner un peu de couleur à l’ensemble, comme j’avais déjà fait les oeillets du devant à la main avec du fil dans le même ton…
le 17 aout.
Corset fini fini fini ! Je suis ultra fière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s