Love and Treasure, Ayelet Waldman

To be female is no picnic.

Love and Treasure est un roman de l’auteure américaine Ayelet Waldman publié en 2014. Il fait partie de mon reading challenge pour un livre choisi seulement pour la couverture.

Très récent, ce roman est un envoutant récit de contrebande, d’amour, et de l’héritage inattendu de crime depuis longtemps oubliés. Love and Treasure tisse une histoire fascinante autour du mythe et de l’histoire vraie du « Gold Train » Hongrois à la fin de Seconde Guerre Mondiale.

En 1945, au limites de Salzburg, des soldats américains victorieux interceptent un train rempli des plus beaux trésors: des tas de montres en or, des montagnes de manteaux de la plus belle fourrure, des coffrets rempli de bagues, des cadres en argent, des bijoux de famille, et des Chandeliers de Shabbat hérités de génération en génération. Jack, un fort et intelligent New Yorkais d’origine juive est chargé de garder ce trésor – responsabilité qui devient de plus en plus difficile lorsqu’il fait la rencontre d’Ilona, une incroyablement belle Hongroise qui a tout perdu aux ravages de l’Holocauste. Soixante-dix ans plus tard, au sein du monde caché des marchands d’art qui profitent des péchés des générations précédentes, Jack donne un collier à sa petite fille, Natalie, et la charge de retrouver la mystérieuse propriétaire de ce joyau. Une femme qui pourrait même aider Natalie a comprendre la culpabilité que son grand père a emporté avec lui dans sa tombe & à trouver une voie hors du capharnaüm qu’est sa vie.

Ce livre est l’histoire de personnages fascinant et est apparemment aujourd’hui, le meilleur roman de Waldman: une oeuvre triste mais aussi drôle et d’un travail riche qui pose une question trop souvent évincée. Quelle est la valeur de choses précieuses à une époque où la vie elle même n’en a pas ?

J’ai été attirée par ce roman tout d’abord pour sa très belle couverture, mais aussi parce qu’il était mentionné les Juifs d’origine Hongroise er Roumaine. La plupart des livres que l’on peut rencontrer traitant de la Seconde Guerre Mondiale se concentrent sur ceux venant de Pologne et d’Allemagne. Puis le fait que l’histoire se passe après que les Américains aient libérés les camps était aussi un plus. Le « Gold Train » de 42 voitures, comme il a été surnommé, s’est retrouvé en Hongrie et sous le contrôle des Américains et pour l’histoire, entre les mains d’un officier Américain d’origine juive – Jack Wiseman. Les voitures étaient toutes remplies par les possessions des Juifs d’origine Hongroise qui avaient été envoyés dans les camps – et pour la plupart à une mort certaine. Qu’est-il arrivé aux Juifs qui ont survécu aux camps de concentration mais qui n’avaient plus d’endroit pour vivre et appeler maison ? Ni d’endroit où trouver refuge ?

Love and Treasure est un roman inter-générationnel et même s’il commence avec Jack et sa petite-fille, l’histoire suit plutôt le collier à pendentif en forme de paon que Jack a volé lorsqu’il était en charge du contenu du train. L’histoire est divisée en trois parties, chacune intéressante à sa façon, qui suivent à chaque fois l’Histoire et le vrai propriétaire du collier. La dernière partie tourne même autour d’un éminent psychologue Hongrois et de sa patiente. Ceci est une belle histoire de culpabilité, d’amour, de nouveau départ et de pardon.

Dans l’Epilogue, on retrouve un Jack rongé par ce qu’il avait fait qui réalise;

« The Wealth of the Jews of Hungary, of all of Europe, was to be found not in the laden boxcars or the Gold Train but in the grandmothers and mothers and daughters themselves, in the doctors and lawyers, the grain dealers and psychiatrists, the writers and artists and artists who had created a culture of sophistication, of intellectual and artistic achievement. And that wealth, everything of real value, was but all extinguished. »

IMG_3618

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s