Polonaise printanière

Parmi mes projets de couture se trouve une robe à la Polonaise faite d’un tissu assez printanier qui pourrait donc faire l’affaire pour une sortie à Vaux-le-Vicomte (si l’envie m’en prend et s’il m’est possible d’y aller).

Capture d’écran 2015-12-04 à 13.35.35

Hållrot

J’ai trouvé le tissu à Ikea, c’est une parure de lit appelée Hållrot (j’ai donc acheté la une place et la deux places histoire d’être sûre d’avoir assez de tissu… j’ai vu un peu large mais s’il m’en reste je pourrais en faire autre chose et c’est parfait) qui est en réalité une reproduction d’un vrai tissu historique provenant des collections du Musée de l’Impression sur Etoffes, à Mulhouse. Encore mieux ! Pour la décoration j’ai jeté mon dévolu sur un voile de coton blanc chez Ikea aussi, parce qu’au final ça revient beaucoup moins cher que d’acheter au mètre dans un vrai magasin de tissus.

Moins cérémonieuse et aussi beaucoup moins encombrante que la Robe à la Française, la Robe à la Polonaise fut à la mode sous Louis XVI, entre les années 1770 et 1790. Elle eut de nombreuses variantes: à frac, aux ailes, à coqueluchon… mais présente toujours un même esprit général: les manches sont en sabot c’est à dire elles s’évasent légèrement, sont garnies d’un brassard ruché duquel pendent souvent des manchettes de dentelle ou de gaze; le brassard est plus ou moins long et il est serré à intervalles réguliers par des rubans ou des rangs de perles.

La particularité de la robe réside dans le fait que le corsage tient à la double jupe, c’est à dire que les devants et le dos ne sont qu’une pièce qui va jusqu’au bas de la robe. La Polonaise est une robe à transformation, on peut donc retrousser à volonté les trois pans formant les ailes et la queue ou bien obtenir une robe flottante. Il y avait un double cordon qui passait dans une coulisse de chaque côté sous les coutures et qui joignaient sous les bras, les devants au dos depuis la hanche jusqu’en bas. Ce cordon était agrémenté de glands et indiqué par une rosette: il suffisait à la personne de tirer un cordon pour abaisser les pans et l’autre pour les relever.

Le devant du corsage était agrafé sous le parfait contentement (ou plus simplement le milieu du décolleté) et s’évasait en découvrant la veste ajustée sur le corps à baleines pour ensuite se rejeter en arrière. Dans la Polonaise dite aux ailes, celles-ci sont plus longues que la queue (bouffante). Les manches, toujours en sabot, se terminent par des manchettes doubles et ruchées qui étaient appelées petits bonhommes (quelle mignonnitude). Il existait aussi une variante d’hiver, qui était accompagnée d’un grand capuchon, ou coqueluchon (un capuchon inutilisable fixé au corsage) comme on peut le voir dans la création de Before the Automobile. Les ailes et la queue sont relevées assez haut et les fentes des poches, ainsi que le tour de la robe sont garnis de ruchés; la jupe elle, est décorée d’un volant à tête bouillonnée.

Beaucoup de gens confondent la robe à la Polonaise (gauche) et l’Anglaise retroussée dans les poches (droite) qui est en fait une adaptation britannique de la robe apparue à la cour Française.

La seule différence se trouve dans le corps, qui chez la contrepartie anglaise est simple et ne prend pas la forme d’un « manteau » comme sur le modèle français.

Il y a très peu de robes à la Polonaise qui ont survécu. On en trouve certaines sur Pinterest mais elles sont mal mannequinées et on ne se rend pas bien compte de la façon dont elles sont faites ni de la façon dont elles devraient être portées. De manière générale je n’ai vu que les manteaux. On en trouve plus dans de petites gravures et en voici quelques-unes.

Je n’ai pas encore commencé à découper, coudre, faire des toiles ni rien mais j’ai commencé à me documenter et m’informer alors j’en profite pour partager. Je vous tiendrais au courant dès que les choses commencent à avancer !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s