Petite main et son corsage de lin

Après quelques semaines de silence (j’ai un peu délaissé la couture et le blog pendant un petit moment et j’en suis désolée mais j’ai été assez occupée…) me voilà de retour !

sleepingJ’ai bientôt fini le petit corsage de lin inspiré de celui que porte Claire dans la première saison d’Outlander. Même si je n’ai pas rajouté d’articles ne veut pas dire que je n’ai pas eu le temps de faire quelques points devant la télé pendant un petit moment de repos !

Il ne me reste qu’à poser les boutons: j’en ai choisi 6, de taille petite/moyenne, en bois mat. Je les poserais le long du corsage pour pouvoir le fermer. Je pensais au début que Terry Dresbach s’était pris un peu de libertés quant à ce haut là car elle ne donne aucune information qui pourrait nous éclairer un peu sur la recherche qu’elle avait pu faire… Mais à ma grande surprise je suis tombée sur ce tableau qui date du début-milieu du XVIIIème siècle, et c’est avec joie que je pu constater que c’est une forme de corsage qui a bel et bien existé !

Pour commencer, j’ai de nouveau travaillé avec mon patron Nehelenia (que j’ai utilisé pour le haut à fleurs fait en mars) légèrement modifié pour recréer la fermeture « cache coeur » qui est si spéciale. Une fois les pièces à nouveau découpées dans du papier sulfurisé (c’est vraiment pratique pour se créer une multitude de patrons différents à partir d’une base commune) j’ai commencé une partie de tetris infernale – encore pire lorsqu’il m’a fallu couper les deux morceaux pour les épaules – car je n’avais qu’une quantité très limitée de tissu. Au final, il en reste encore à la maison donc j’aurais pu m’économiser deux ou trois coups de stress intense, mais bon. C’est de l’entraînement pour le jour où j’aurais VRAIMENT peu de tissu !

Comme vous pouvez le constater, je n’ai même pas respecté le droit fil mais j’ai renforcé les bords avec du zig zag partout avant de commencer la couture à la main. A la fin, je me suis retrouvée avec tous les morceaux présents sur la photo de droite, il ne me manquait que les épaules mais il me semble que je n’ai pas de photo pour cette étape là. Il faudra se contenter du résultat final.

Une fois toutes les parties assemblées, j’ai coupé la doublure dans un lin crème qu’il me restait d’un autre projet que je n’ai jamais vraiment commencé. Comme la couleur était parfaite pour aller avec le tissu du corsage je ne me suis pas posé plus de question. Honte à mois, j’ai assemblé l’endroit et l’envers à la machine… Je sais, je sais, mais c’est le plus long et j’avais hâte de voir le haut terminé.

Je pensais d’abord couper du biais dans ce qui me restait du lin crème, mais comble de la joie, ma mère trouva un reste plutôt conséquent de ce tissu plié dans notre stock, ce qui m’a permis de fabriquer mon biais toute seule. J’ai décidé de le faire plutôt fin pour que le bord ne soit pas trop imposant par rapport au reste. Pour le biais, j’ai tout attaché à la main, et plus le temps passait, plus mon goût pour la couture à la main grandissait; je me suis dit que ma prochaine robe serait entièrement faite à la main (j’ai donc repoussé la robe à col Vandyke pour Vaux le Vicomte 2017, et je terminerai autre chose pour cette année, je vous en parlerais dans un autre article).

Voici ce que ça donne sur le mannequin, une fois les boutons posés je tenterai de faire un photoshoot mettant en scène une petite main en train de faire de la broderie, ou bien une lavandière faisant la lessive. Cela dépendra de mes possibilités !

IMG_0673

 

 

 

 

 

2 réflexions sur “Petite main et son corsage de lin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s