Hors-pistes, Maylis de Kerangal, illustré par Tom Haugomat

J’aime que les images de Tom Haugomat construisent des espaces singuliers, parcourus de lignes géométriques mais ménageant toujours des trouées dans l’imaginaire, des affleurements poétiques.

Hors-pistes est un album écrit par Maylis de Kerangal et illustré par Tom Haugomat, publié en octobre 2014 aux éditions Thierry Magnier.

La montage. Une promesse que Bruce m’avait faite le jour de mes sept ans – ou plutôt le serment crypté, vaguement inquiétant, d’aller chercher « la montagne en soi ». Après quoi Bruce avait disparu à l’autre bout du monde. Et puis soudain, il y a deux jours, au retour du collège, il était là, attablé dans la cuisine, avec mon oncle. Il a levé sur moi un oeil brillant. Tu es prêt ?

Cet album a été publié dans la collection Les Décadrés. Créée en collaboration avec la galerie Jeanne Robillard, cette collection repose sur le fait que les illustrations ne sont confiées à l’auteur qu’une fois terminées et que c’est à son tour de créer une (des) histoire(s) à partir de ces images. A la fin de Hors-pistes nous sont ouvertes les portes de l’atelier de l’illustrateur, qui nous livre ses petits secrets et nous entraine dans un jeu de questions-réponses. Dans cette collection ce sont donc les images qui mènent à l’histoire et non l’inverse ; Tom Haugomat dit lui-même que ses illustrations « laissent de la place au texte » et qu’il avait été ravi de travailler avec Maylis de Kerangal car c’était un peu son rêve (vidéo).

Il a enfin neigé ici, et c’est pour cette raison que j’ai décidé de parler de ce bel album que nous avons vu en cours et que je n’ai pas hésité à commander pour moi. Comme le disent les filles de la classe, tout ce qui à attrait à la neige ou l’hiver, la glace et la nature, « c’est pour Lina ». Et il est vrai que j’ai une fâcheuse tendance à toujours me tourner vers ce genre de choses. Mais ici l’illustrateur nous offre une telle qualité de dessin que ce n’est pas seulement pour le sujet de l’histoire que j’ai adoré Hors-pistes. En utilisant seulement trois couleurs différentes il réussi à transcrire en image le froid crispant et sec de la montagne, ce vide blanc et calme qui nous entoure, le silence total qui berce nos oreilles. Et comme les images ont été créées en premier, Maylis de Kerangal nous invite dans une petite histoire de promesse et d’amitié qui nous emporte au loin comme une brise peut emporter un flocon de neige.

Tout ça pour dire que j’ai vraiment eu un coup de coeur pour cet illustrateur et sa technique – reste à voir pour Maylis de Kerangal parce qu’elle a quand même appelé son personnage Bruce et je n’ai rien lu d’elle. D’ailleurs, je me suis acheté un roman sur un coup de tête il y a une semaine lorsque j’étais avec ma mère: L’énigme John Foggart de César Mallorqui. Et devinez quoi ? La couverture, absolument délicieuse, est aussi de Tom Haugomat ! Win!

ALLEZ-Y, COURREZ VOIR SON BLOG C’EST TROP BEAU CE QU’IL FAIT

img_9500

 

Advertisements

Une réflexion sur “Hors-pistes, Maylis de Kerangal, illustré par Tom Haugomat

  1. « parce qu’elle a quand même appelé son personnage Bruce » ♥ C’est vrai que le froid et la neige, c’est toi et qu’en ce moment, tu es particulièrement heureuse du temps! haha
    Je vais noter cette série de livres pour mon cours sur L’image et la littérature, ça pourrait être vraiment intéressant et original de parler de ça du coup! Merci du tuyau Bichette:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s